Flash info

Coquillages : comment les recycler ?

 

Chaque année, nous jetons à la poubelle 150.000 tonnes de coquilles d'huîtres, de palourdes ou de Saint-Jacques. Ces coquillages vont ensuite directement encombrer les décharges ou les incinérateurs.

 

Pour l'instant, peu de solutions de recyclage existent. C'est pourquoi l'entreprise "Friendly Frenchy" (https://www.friendlyfrenchy.fr/fr/) a eu l'idée de transformer ces coquillages en lunettes ! Les coquilles vides sont d'abord récupérées chez des producteurs, des poissonniers ou des restaurateurs pour être ensuite séchées, broyées et agglomérées avec une résine de plastique constituée de végétaux.

Non loin de Nantes, l'entreprise Bati Recyclage les transforme en engrais. Certaines incorporent la poudre de coquille à la peinture des lignes blanches sur les routes. L'industrie cosmétique les utilise également dans les crèmes de gommage corporel pour remplacer les micro billes de plastique interdites depuis deux ans.

 

La première dans l'hexagone à mettre cette collecte en place a été la Communauté de communes du pays des Herbiers.

5 tonnes sont recyclées dans la déchetterie du Pont Béranger à Saint-Hilaire-de-Chaléons, c'est une économie certaine sur le traitement des ordures !

Dans les agglomérations de Vannes, Questembert et Muzillac, les collectivités ont investi dans la création d’une Unité de valorisation organique. On peut les jeter dans la poubelle des déchets ménagers. Cette unité fait le tri pour nous en récupérant le méthane dégagé par les ordures, leur chaleur produit de l’électricité et finit même par en faire du compost !

Les coquillages sont recyclés dans les aliments de nos volailles et aussi pour amender les sols des cultivateurs.(c'est notamment indiqué à la déchetterie de Piriac sur le container).